AccueilIntroductionFrance-VarGrèce-CrèteExtraitsBoutique
Grèce-Crète / Héraklion

Héraklion

La capitale du cretan dream.

Nous voici donc dans la ville natale de cet immense écrivain, dont le nom s’affiche d’ailleurs en grosses lettres sobres sur le fronton de l’unique terminal du Níkos Kazantzákis airport.

Vues d'Héraklion.

Héraklion, cinquième ville de Grèce, vue du ciel, semble avoir poussé comme un village simplement plus gros que les autres. Vu du sol c’est exactement pareil : une ville vivante, chaleureuse, commerçante, des étals colorés qui regorgent de marchandises, des places lumineuses, des musées attirants, et son vieux port fortifié avec son immense jetée.

Le vieux port fortifié d'Héraklion.

C'est la rencontre avec l'alphabet cyrillique qui tout à la fois surprend le néophyte et contribue au charme dans cette ville toute bourdonnante de ses 150000 habitants. Tout particulièrement lorsqu'il faut se décider très vite sur la direction à prendre dans un chaos de véhicules... Rassurez-vous ça ne dure pas, on s'y fait très bien. Et puis de temps en temps, « ils » ont eu la délicatesse de transcrire dans notre alphabet les panneaux indicateurs, par ailleurs répartis très parcimonieusement. Bah, avec une bonne carte, et en écopant de quelques coups de klaxon, on s’en sort toujours !

La new national road, qui sillonne la côte nord d'Est en Ouest, bien que perpétuellement en travaux permet de rejoindre assez rapidement un premier site, aux relais surveillés par une pimpante petite chapelle aux murs blancs.

La jolie chapelle d'Agia Paraskevi qui garde les relais du site de Skoteino.

Le mur de la jetée du port d'Héraklion est même un support d'expression. Il permet aussi au passant étranger de se familiariser avec l'alphabet cyrillique, et recèle de jolies paroles pour qui sait les comprendre...

Inscriptions sur le mur de la jetée.

Il y a en Crète comme une flamme –appelons-la une âme - quelque chose de plus puissant que la vie ou la mort. Il y a la fierté, la détermination, la bravoure et aussi, quelque chose d’indicible, d’inestimable : quelque chose qui à la fois nous réjouit d’être humain et vous fait frémir."
(Níkos Kazantzákis )